- Les Gorges du Verdon-

«  LE SPOT » tout  simplement

Si on pouvait qualifier ce site d'escalade, on pourrait simplement parler "du site" d'escalade. Et dire qu'il se  situe chez nous en France, inutile d’aller au bout du monde. En tout cas, nous sommes tous d'accord avec le même constat: C'est ici que l'on risque fort de progresser et  la diversité exceptionnelle de voies, la qualité du rocher, l'ambiance générale ne laisse aucun grimpeur indifférent.

C'est sûr, il y a de la hauteur et le 1er rappel vous en met  "plein la gueule" ... Surprenant aussi, c'est la découverte  d'un endroit où s'est déroulée une partie de l'histoire de l'escalade, avec ses voies " à l'ancienne "  qui côtoient des voies ouvertes très récemment, ainsi que des styles  très différents du fait du passage de nombreux ouvreurs.  Du coup, on relativise tout :  sa compréhension  du sens d'une "cotation", sa phobie du vide ( le Verdon , ça soigne !), sa vision d'une falaise qui prend une autre dimension, et surtout le plaisir de "fusionner" avec ce cailloux ...

Des voies magnifiques sur un rocher qui parfois permet de superbes enchaînements gestuels . Ce vide omniprésent que l'on fini par apprivoiser, et puis des moments uniques...  Comme celui où l'on ralentit sa grimpe tellement c'est beau, histoire de ne pas arriver trop vite en haut. Parfois on s'arrête, accroché au rocher et on se retourne : le vide, le Verdon 400 mètres en dessous, le "gaz" enivrant et la sensation unique de faire partie du décor.  Puis on continue, sans ne plus faire attention aux avant bras fatigués... on veut enchainer, on va passer.  

Pour ma part, le Verdon c’est comme une vague : on surfe le rocher, poussé par le vide.  Impressionnant.

 

 


      

 

          

       
 

      

       

       

 

 

 


  

 
 


    

    

    verdon_14.JPG